Cyriak Harris : « Because »