Les Elfes mécaniques – témoignage


Les "elfes mécaniques", comme les a surnommés Terence McKenna, se manifestèrent dès la première minute, après qu'il ait délicatement reposé la pipe de DMT sur le coussin devant lui. Il a tout le temps gardé les yeux ouverts. Ils apparaissent droit devant lui, montés sur une sorte de roue tournoyante, dont ils semblent entretenir la rotation.

Il fixait son regard dans une direction, vers les manifestations de ces êtres. Il nous fit alors savoir ce qu'il ressentait. Il pensait qu'il allait cesser de respirer, nous disant : "J'en ai peut-être trop pris..." Il faisait des efforts pour respirer, puis il nous dit qu'une bulle d'air, comme dans une BD, est sortie de sa bouche et à quatre reprises l'un des elfes aspira tour à tour les bulles.

Après l'émission de la quatrième bulle il resta silencieux pendant deux ou trois minutes. Puis il remua la tête en fixant un point dans l'espace et nous dit : "Ca y est... Oui, c'est bon". Il avait une expression extatique, mais se comportait de manière très humble.

Par la suite, il nous expliqua qu'il avait commencé à voir les elfes, puis sa respiration s'était suspendue après qu'ils aient aspiré les bulles.

Il nous raconta ensuite qu'il s'était trouvé environné d'une pure lumière blanche, comme s'il était guidé par un être qu'il ne pouvait percevoir mais dont il ressentait la présence d'amour. C'était comme Dieu, ou tout ce que vous pourriez évoquer derrière ce concept. Ensuite il vit un couple tenant un enfant, et ils étaient tous faits de lumière. Il ressentit l'amour de toute cette famille, les personnages le regardaient en souriant.

Il lui sembla qu'on lui avait montré l'humanité dans sa forme la plus élémentaire, et le message qu'il en rapportait se résumait à dire qu'il n'existe rien hors de l'amour, que nous y serons tous rassemblés un jour, et que l'amour est tout ce qui compte !